Massileaks, le blog citoyen

Je ne sais pas vous, mais moi...

L'écologie intergénérationnelle

À la caisse d'un supermarché, une vieille dame achète un sac en plastique pour ranger ses achats.

La caissière lui reproche, reproche à sa génération, de ne pas se mettre à l'écologie et que les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources !

La vieille femme s'excuse en lui expliquant qu'à l'époque le mouvement écologiste était pratiquement inexistant et que les déchets étaient gérés différemment.

- À cette époque, on retournait les bouteilles de verre. Le magasin les renvoyait à l'usine pour être lavé, stérilisé et rempli à nouveau. Les bouteilles étaient recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement écologique.

- De mon temps, on montait l'escalier à pied : on n'avait pas d'escaliers roulants et peu d'ascenseurs. On ne prenait pas sa voiture chaque fois qu'il fallait se déplacer de 500 mètres : on marchait jusqu'à l'épicerie du coin.

On ne connaissait pas les couches jetables : on lavait les couches des bébés.

On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde

On avait un réveil qu'on remontait le soir.

Dans la cuisine, on s'activait pour préparer les repas ; on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans effort et qui bouffent des watts autant qu'EDF en produit.

Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des boîtes ayant déjà servi, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique.

On n'avait pas de tondeuses à essence autopropulsées ou autoportées :

On utilisait l'huile de coude pour tondre le gazon.

On travaillait physiquement ; on n'avait pas besoin d'aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l'électricité.

On buvait de l'eau à la fontaine quand on avait soif.

On n'utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter.

On remplissait les stylos dans une bouteille d'encre au lieu d'acheter un nouveau stylo.

On remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir entier après quelques utilisations.

Les gens prenaient le bus, le métro, le train et les enfants se rendaient à l'école à vélo ou à pied au lieu d'utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi 24 H sur 24.

Les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d'une année sur l'autre, les crayons de couleurs, gommes, taille-crayon et autres accessoires duraient tant qu'ils pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers jetés fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque rue.

On n'avait qu'une prise de courant par pièce, et pas de bande multiprise pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d'aujourd'hui.

ALORS, NE VIENS PAS ME FAIRE C.... AVEC TON MOUVEMENT ÉCOLOGISTE !

Commentaires

Pas de commantaires, ajoutez le votre ci-dessous.


Ajouter un Commentaire

Sondage

Loup ou Mouton ?
Comment ressentez-vous votre contribution à la vie de la nation ?